ovale

ovale

ovale [ ɔval ] adj. et n. m.
• 1361; du lat. ovum « œuf »
1Qui a la forme d'une courbe fermée et allongée (rappelant celle d'un œuf de poule). 2. elliptique, ovoïde. Une table ovale. « Monsieur Edmond avait un visage ovale terminé par un menton en galoche » (Ch.-L. Philippe). Loc. Le ballon ovale : le ballon de rugby (opposé à ballon rond, de football) . Par ext. Le rugby. ovalie.
2 N. m. (1660; une ovalle 1562) Courbe plane dont la forme rappelle le contour d'un œuf. Tracer un ovale, une courbe ovoïde. ⇒ 2. ellipse. Particult L'ovale du visage. Un ovale parfait. « Malheureusement, le menton termine quelquefois par une courbe trop brusque un ovale divinement commencé » (Gautier).
♢ EN OVALE : en forme d'ovale. — Spécialt Courbe qui est formée par le raccordement de quatre arcs de cercle ( ove). « Un salon avec un grand ovale au plafond comme chez les gens riches » (Romains).

ovale adjectif (latin ovum, œuf) Qui a plus ou moins la forme d'un œuf, à la fois arrondi et allongé. Se dit d'un ovale, ou d'une surface limitée par une telle courbe. ● ovale (synonymes) adjectif (latin ovum, œuf) Qui a plus ou moins la forme d'un œuf, à...
Synonymes :
- ovoïde
ovale nom masculin Courbe plane fermée convexe, possédant deux axes de symétrie orthogonaux. Courbe, forme générale du visage, légèrement ronde. Machine à tordre la soie.

ovale
adj. et n. m.
d1./d adj. Qui a la forme d'une courbe fermée et allongée, semblable à celle d'un oeuf. Table ovale.
d2./d n. m. GEOM Figure de cette forme, composée de quatre arcs de cercle.

⇒OVALE, adj. et subst. masc.
A. —Qui a la forme d'une courbe fermée et allongée, plus étroite à une extrémité qu'à l'autre, et dont l'aspect présente une analogie avec le profil d'un oeuf de poule. Il tournait des coquetiers de buis, ou bien, ces billes ovales, qu'on appelle des «oeufs», et qui servent aux ménagères à ravauder leurs bas (MIRBEAU, Journal femme ch., 1900, p.102). Les gros fruits sphériques (...) du cocotier, comme ailleurs les oeufs d'autruche, communiquèrent aux coupes ou calebasses taillées dans leurs flancs, une configuration ronde ou ovale (VIDAL DE LA BL., Princ. géogr. hum., 1921, p.122).
Empl. subst. masc.:
♦ Il y avait aussi, au bord d'un ruisseau qui traversait le verger, des melons couturés de verrues, perdus dans des nappes de feuilles rampantes, ainsi que des pastèques vernies, d'un ovale parfait d'oeufs d'autruche.
ZOLA, Faute Abbé Mouret, 1875, p.1362.
En partic. [En parlant d'un visage] Qui a une forme allongée et légèrement arrondie au sommet de la tête et au menton. Elle était fort belle, svelte, distinguée avec sa longue figure ovale, son teint d'ivoire doré, ses grands yeux gris et ses cheveux noirs (MAUPASS., Contes et nouv., t.1, Inutile beauté, 1890, p.1145).
Empl. subst. masc. Figure d'un ovale parfait, pur, régulier. Grands yeux en amande, nez mince, ovale allongé, bouche à la fois épanouie et fine, pommettes un peu saillantes, teint d'ambre chaud et pâle (BARRÈS, Cahiers, t.4, 1904, p.3). Ses traits étaient restés les mêmes; peut-être l'ovale du visage s'était-il allongé (MARTIN DU G., Thib., Pénitenc., 1922, p.790).
B. —Qui a la forme d'une courbe fermée, allongée et symétrique, semblable à celle d'une ellipse, mais ne répondant pas à la définition géométrique de celle-ci. Cadre, miroir, plat ovale; lucarne, pelouse, table ovale. Une courbe ovale, qui diffère peu d'un cercle, différera encore moins d'une ellipse choisie convenablement (COURNOT, Fond. connaiss., 1851, p.60). J'ai mis vos cheveux blonds dans le médaillon ovale (COLETTE, Mais. Cl., 1922, p.123). Les deux salons ovales de l'hôtel de Soubise et la chambre de la Princesse ont servi de modèle à toute l'Europe d'autrefois (FARGUE, Piéton Paris, 1939, p.108).
SPORTS. [P.oppos. au ballon rond du football] Ballon ovale. Ballon de rugby. Un adversaire qui tient le ballon ovale (ROZET, Défense et illustration de la race française, 1911 ds PETIOT 1982).
P.méton. Le ballon ovale. Le rugby. Le ballon ovale,c'est le plus complet (... ) des sports, parce que c'est à la fois le plus violent et le plus intellectuel (DUBECH, Où va le sport, 1930 ds PETIOT 1982).
Empl. subst. masc.
♦Plan limité par des courbes de ce genre. Décrire, dessiner un ovale; ovale d'un plafond. D'autres [rosaces] sont formées de trois ovales qui se coupent, portant chacun un parallélogramme et trois petites rosaces (MICHELET, Journal, 1835, p.188). L'ancêtre puisait en sa tabatière d'ivoire, où la belle dame était peinte dans un ovale de pierres brillantes (ADAM, Enf. Aust., 1902, p.30).
♦Objet plat ayant une forme ovale. Il lut sur la porte le mot Bureaux gravé en noir sur un ovale en cuivre (BALZAC, C. Birotteau, 1837, p.309).
C.Vx, loc. adj. En ovale. En forme d'ovale. Visage en ovale. Les autres portions de feuilles, taillées en ovales, posées très-bien les unes sur les autres en suivant les contours du nid, étaient comme autant de toits (MICHELET, Insecte, 1857, p.48).
Prononc. et Orth.:[]. Selon MART. Comment prononce 1913, p.111 ,,beaucoup de Parisiens ferment l'o dans ovale mais ceci est purement dialectal``. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1377 adj. figure ovale (ORESME, Le Livre du ciel et du monde, 99d, 5-6, A. D. Menut, A. J. Denomy, Med St., t.5, 311); 1898 le ballon ovale «le jeu de rugby» (Le Vélo, 2 sept. ds PETIOT 1982); 2. 1558 subst. fém. (L. DE LABORDE, Compte bâtiments du roi, I, 357); 1660 subst. masc. (OUDIN); 1765 «forme allongée et légèrement arrondie du visage» (DIDEROT, Essai sur la peinture ds OEuvres, t.6, 283); 3. 1572 en ovale (Vente de meubles de C. Gouffier ds HAVARD). Dér. sav. du lat. ovum (v. ove); suff. -ale. Fréq. abs. littér.:681. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 1928, b) 762; XXe s.: a) 629, b) 463. Bbg. SAIN. Arg. 1972 [1907], p.257.

ovale [ɔval] adj. et n.
ÉTYM. 1370; dér. sav. du lat. ovum « œuf ».
———
I Adj. Qui a la forme d'une courbe fermée et allongée analogue à celle d'un œuf de poule ( Ovoïde); qui a la forme d'une courbe symétrique plus ou moins semblable à celle de l'ellipse. Elliptique. || Rendre ovale. Ovaliser. || Fenêtre, glace (→ Articuler, cit. 4), lucarne (cit. 4), table ovale (→ Couvert, cit. 16; joueur, cit. 7). || Visage ovale.
1 Monsieur Edmond avait un visage ovale terminé par un menton en galoche (…)
Ch.-L. Philippe, Père Perdrix, I, II.
Par ext. (En parlant d'un volume). Ové, ovoïdal, ovoïde.Sports. || Le ballon ovale (de rugby). aussi Ovalie.
———
II N. m. (1660; une ovalle, 1562).
1 Courbe qui est formée par le raccordement de quatre arcs de cercle et qui a la forme apparente d'une ellipse ( Ove).
2 S'il rencontre un palais, il m'en dépeint la face;
Il me promène après de terrasse en terrasse (…)
(…) Il compte des plafonds les ronds et les ovales (…)
Boileau, l'Art poétique, I.
3 Un salon avec un grand ovale, au plafond comme chez les gens riches.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. II, VI, p. 65.
Forme ovale. || L'ovale du visage (→ Je-ne-sais-quoi, cit. 2). || Figure d'un ovale parfait (→ Heureux, cit. 17), régulier.
4 Le front est haut, bombé, poli; le nez mince, tendant un peu à l'aquilin; la bouche très colorée. Malheureusement, le menton termine quelquefois par une courbe trop brusque un ovale divinement commencé.
Th. Gautier, Voyage en Espagne, p. 246.
En ovale : en forme d'ovale.
2 Techn. Machine à tordre la soie. Ovaler.
DÉR. Ovalaire, ovaler, ovalie, ovaliser.
COMP. Ovalocyte.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ovale — ovale …   Dictionnaire des rimes

  • ovale — 1. (o va l ) adj. 1°   Qui est de figure semblable à celle que présenterait un oeuf coupé par le milieu, dans le sens de sa longueur. •   L ellipse étant une de ces courbes, sa figure allongée fit naître dans l esprit de Kepler la pensée d y… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ovale — Ovale. adj. de t.g. Qui est de figure ronde & oblongue, à peu prés semblable à la figure d un oeuf. Une table ovale. une figure ovale. Il est aussi subst. masc. & signifie, Figure ronde, & oblongue. Un grand ovale. un ovale bien formé …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ovale — [der. di (u )ovo ]. ■ agg. [che ha forma simile a quella di un uovo: frutto o. ] ▶◀ (non com.) ovato, (non com.) oviforme, ovoidale, ovoide, (non com.) ovoideo, ovalure, [di organo anatomico, tumore e sim.] Ⓣ (anat., med.) ovalare. ● Espressioni …   Enciclopedia Italiana

  • ovale — see FORAMEN OVALE …   Medical dictionary

  • Ovale — Ovale, 1) eine in sich selbst zurückkehrende krumme Linie, welche von jedem ihrer zwei ungleichen Hauptdurchmesser in zwei congruente Theile getheilt wird. Jede Ellipse ist daher eine O., nur nicht umgekehrt jede O. eine Ellipse. Unter den Curven …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Ovale — Un ovale avec un seul axe de symétrie. Un ovale au sens géométrique possède deux axes de symétrie …   Wikipédia en Français

  • OVALE — adj. des deux genres Qui est de forme ronde et oblongue analogue à celle d’un oeuf. Une table ovale. Une figure ovale. Ouverture ovale. Substantivement, Un ovale bien formé. EN OVALE loc. adv. En forme d’ovale …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • OVALE — adj. des deux genres Qui est de figure ronde et oblongue, à peu près semblable à celle d un oeuf. Une table ovale. Une figure ovale. Trou ovale.   Il est aussi substantif masculin, et signifie, Figure ronde et oblongue. Un grand ovale. Un ovale… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ovale — o·và·le agg., s.m., s.f. 1. agg. AD che riproduce, nel contorno o nella superficie, la sezione longitudinale di un uovo; ellittico: un piatto ovale, una cornice ovale; anche s.m., spec. con riferimento alle linee di contorno del volto: quella… …   Dizionario italiano

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”